Les 3 étapes pour apprendre à votre chiot à rester seul

Zepetcoach vous accompagne lorsque vous venez d’adopter un chiot ; il est primordial de lui apprendre à rester seul dès son plus jeune âge afin d’éviter plus tard les anxiétés de séparation (malpropreté, destructions) et d’en faire un adulte serein et autonome.

APPRENDRE A VOTRE CHIOT A RESTER SEUL

Les erreurs à éviter

  1. Adopter un chiot trop jeune (avant 2 mois): c’est la mère qui commence l’éducation en éloignant ses petits progressivement dès l’âge de 2 mois. On conseille une adoption vers 3 mois afin que le chiot soit plus indépendant vis-à-vis de sa mère. Il faut éviter qu’un lien d’hyperattachement se crée avec un membre de la famille qui prendrait ainsi le relais de la mère.
  2. Dormir avec lui.
  3. Rester en permanence avec lui, l’inciter à nous suivre dans la maison dès que l’on change de pièce.

Les règles de l’apprentissage de la solitude

  1. Commencer dès l’acquisition du chiot, car les apprentissages en général sont plus faciles chez un jeune animal.
  2. L’initier à la solitude progressivement en quittant la maison 5 minutes au départ, puis en augmentant la durée de vos absences.
  3. Ne pas créer un rituel de départ ou d’arrivée avec des caresses, des paroles: ignorez-le pendant 30 minutes avant votre départ et 30 minutes après votre retour.
  4. Pendant votre absence, le chiot doit pouvoir se divertir : lui laisser à disposition des jouets à mordiller, Kong…
  5. Le laisser dormir seul dans son panier même s’il pleure la nuit. Pour faciliter cet apprentissage, il existe des colliers ou diffuseurs de phéromones maternelles apaisantes.
Zepetcoach vous recommande cette video

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *